Décryptage

22/09/2022

Luxe et Web 3 : partenaires particuliers ?

« Cela semble toujours impossible jusqu'à ce qu'on le fasse. »

Cher-e WagmiSta,

Bienvenue dans ton rendez-vous décryptage du jeudi.

Hier on a publié notre premier article classé top secret embargo : la levée de fonds d’Immortal Game, plateforme d’échecs made in Web 3 qui vient de lever 15,5 Millions d’€ (Plus d’infos ici). Parce que Wagmi Trends, c’est aussi le relai des actus chaudes du Web 3, toujours à notre sauce : accessible, fun et sérieux !

Par ailleurs, nous voulions corriger une coquille qui s'est glissée dans notre newsletter les immanquables de mardi sur la rumeur Yuga Labs, nous parlons bien de 50 millions de $, pas de milliards 🤐.

Revenons à notre mouton du jour !

Tu as peut-être déjà entendu parler de marques so famous qui s’associent avec des génies du numérique pour créer d’incroyables paires de baskets virtuelles ou bien qu’un avatar (dans le metaverse) pouvait se promener, habillé de la tête au pieds par Balenciaga ?

Nous, ça nous a titillé et on a décidé de se pencher sur ce sujet : le luxe et le Web 3.
On s’est posées la question d’une telle osmose : quelles opportunités et perspectives le Web 3 offre-il à l’industrie du luxe ?
Avant de poursuivre (just in case !), si tu souhaites une piqûre de rappel sur les NFT, c’est par ici, et te rafraîchir la mémoire sur le Metaverse, c’est par !

Allez, on enclenche la seconde : prépare ton thé ou ton café avant ton rush de la journée, c’est notre petit moment hebdo : on démarre !

Les articles sont accessibles aux membres du Wagmi Gang, rejoins-nous pour en profiter, c’est gratuit !

Me connecter

ou

M’inscrire