Décryptage

02/06/2022

Metaverse : Kesako

"Le talent, c'est la hardiesse, l'esprit libre, les idées larges." Anton Tchekhov, Oncle Vania

Nous continuons notre exploration du Web 3. Après avoir découvert son idéologie, ses fondements, voici venu le temps de l’aventure : nous allons t’aider à appréhender le Metaverse.

Tu as dû être envahi.e par les actualités (marketing / économique / législative) autour du metaverse, à commencer par Facebook qui s’est renommé Meta le 28 octobre 2021. Le Gafam veut aussi croquer sa part de cupcake Web 3.

Nous allons t’expliquer ce qu’est le Metaverse, les enjeux autour du Metaverse, les tendances du Metaverse. 

Installe-toi confortablement, vapote, crapote, sirote ton diabolo, prends ton café/thé aux graines de chia/ta tisane au citron : bref, lâche prise, c’est parti !

Le Metaverse : kesako

Le Metaverse provient de la contraction des mots “meta” et “univers”

Le metaverse est un monde virtuel, alternatif et immersif qui s’affranchit du Gafam, des réseaux sociaux et est au cœur de l’ADN du Web 3 : la décentralisation et l’inclusion. 

Il mêle des interactions bien réelles. L’utilisateur.trice y évolue à travers un avatar ou un hologramme. 

C’est un environnement où les activités sont très variées : travailler, jouer, échanger, apprendre, par exemple.
Le Metaverse n’est donc pas uniquement fréquenté par des gamers affutés. Mais également par des digital natives, silvers surfeurs et/ou simples curieux.ses.

Les 8 caractéristiques phares du Metaverse

Matthew Ball a publié un ouvrage passionnant : The Metaverse.

Selon lui, 8 caractéristiques s’en dégagent. 

Le Metaverse est :

1. Persistant

Il est permanent : on ne peut ni le mettre en pause, ni le réinitialiser.

2. Synchrone et en direct

Chacun.e vit la même expérience, en temps réel, en direct live. (Bien que l’on puisse y programmer des événements de façon autonome).

3. Généré par ordinateur

Il s’agit d’un environnement complet.

4. No limit

Tout le monde peut y participer, il n’y a pas de taille maximum ; Matthew Ball parle d’un metaverse où il n’y a pas "de plafond”.

5. Une économie comme une autre

Possibilité pour chacun.e de posséder des biens, d’acheter et de vendre, de créer de la “valeur”, d’investir.

6. Décentralisé

Cet univers virtuel n’est pas la propriété de Meta (alias Facebook). Le metaverse est un phénomène décentralisé avec différentes entités qui peuvent – ou non – être compatibles entre elles.

7. Interopérable

La blockchain et les NFT devraient permettre dans le temps une certaine fluidité avec la création de passerelles et l’interconnexion entre les univers.

8. Propre à chacun.e

Le Metaverse est au cœur du Web décentralisé. Cela signifie que chacun.e peut créer son propre univers, contenu et expérience indépendamment des enjeux marketing et économique des entreprises. 

L'importance de l'infrastructure

Le Metaverse nécessite d'innombrables nouvelles technologies, protocoles, innovations et découvertes pour fonctionner. 

A ce stade, la technologie ne permet pas encore qu'il y ait des centaines, à fortiori, des millions de personnes participant à une expérience partagée et synchrone. 

Prenons l’exemple du concert Marshmello de Fortnite en 2019 : 11 millions de personnes ont vécu l'événement en temps réel. Cependant, ils ne l'ont pas fait ensemble. En vérité, il y a eu plus de 100 000 instances du concert de Marshmello qui étaient toutes légèrement désynchronisées et plafonnées à 100 joueurs par instance. Epic Games (qui possède le jeu Fortnite) peut certainement faire plus que cela aujourd'hui mais pas encore en centaines, et donc en millions.

Idem pour la performance numérique du rappeur Travis Scott en 2020 (qui a généré plus de 5 milliards de dollars de CA) ou encore celle de la chanteuse Ariana Grande qui a réuni 78 millions de personnes sur un auditorium virtuel.
"Une pacotille" pour reprendre la formulation de notre chroniqueur Jean-Michel.

Un défi informatique colossal attend donc les entreprises qui souhaitent créer des expériences immersives, synchrones et partagées pour réunir en temps réel des centaines de milliers, que dis-je, des centaines de millions d’utilisateurs.

En quoi le Metaverse bouleverse-t-il notre société ?

Le Metaverse va bien au-delà d’un monde virtuel, d’un jeu vidéo, d’une nouvelle plateforme UGC (User Generated Content) ou de visions fantastiques d’auteur.es de sciences fictions. 

C’est une forme de "passerelle vers la plupart des expériences numériques, un élément clé de toutes les expériences physiques et la prochaine grande plateforme de “travail” selon Matthew Ball.

Tout un programme en somme !

Quelles conséquences, demain, dans notre vie de tous les jours ?

Excellente question cher.e WagmiSta. 

Tous les pans de la société vont être bouleversés par le Metaverse.
Enumérons-en quelques uns.

1. L'éducation

"Il existe des formations spécialisées au sein de certaines institutions mais pas encore de structure 100% Metaverse. Pour une fois, en France, on a cinq ou dix ans d'avance ! " souligne le nouveau directeur de Metaverse College, qui s’est lancé le 11 mars dernier.

Ridouan Abagri drige la toute première école entièrement dédiée à la création, la structuration et au développement de ces univers en 3D.

Nous ferons un article dédié sur cette école privée d'un tout nouveau genre (Prix qui oscillent entre 6.500 et 11.000 euros l’année).

Nous complétons ici avec les partenaires de l'école (deux sont Chinois et trois sont Français) : Huawei, BPI France, Ipocamp (start-up spécialisée dans la propriété intellectuelle) et Maestria Blockchain (cabinet d'experts en crypto-actifs). 

Outre l’aspect financier, ces partenaires interviendront sur les cours ou en masterclass, proposeront des workshops aux étudiants, et les recruteront potentiellement en alternance.

2. L'économie

Le Metaverse devrait engendrer autant d'opportunités que celles que nous avons connues avec le Web 2.0 et Web 1.0 : la naissance de nouvelles entreprises, de produits et de services pour gérer la création, les paiements en ligne, la vérification d’identité, la sécurité, le développement (...).


3. La monnaie

L’univers des crypto-monnaies se greffe également au monde des Metaverses avec de nombreux projets qui se développent, notamment Decentraland : un des pionniers du phénomène métaverse. Créer des jeux, acheter et vendre des parcelles est l’essence même du projet. 90% des parcelles ont déjà été vendues ! 

Le système est basé sur les NFTs - on l’a vu dans notre Newsletter de jeudi dernier - ce qui permet aux détenteurs de biens sur la plateforme d’obtenir une parcelle unique (en détenant un acte de propriété). Pour acheter un bout de terrain, il faudra donc passer par une devise numérique propre à la plateforme : MANA.

Sur le même principe, on peut également citer “The Sandbox” ou encore “Republic Realm” qui proposent l’achat de propriété virtuelle.

4. Le travail

Post-Covid nous assistons déjà à une refonte - partielle - du monde du travail avec notamment le télétravail qui s’est davantage installé dans les mœurs pour certaines professions notamment. Le Metaverse permettra d’accélérer cette tendance avec la possibilité de vivre en dehors des villes tout en participant à l'économie via le travail virtuel.

5. Les liens sociaux

Pour cela, je vous invite à lire et relire sans relâche le portrait de Michaël Stora, psychologue et fondateur du conseil scientifique numérique. Il nous partage sa vision de l’évolution des relations humaines face au monde digital : jeux vidéos, réseaux sociaux et Metaverse. 

6. L'aspect législatif

A ce stade, des réglementations sont en cours concernant les crypto-actifs. A suivre, les futures législations françaises et/ou européennes à venir pour encadrer Le Metaverse (propriété intellectuelle, droit du travail, Règlement Général sur la Protection des Données ou RGPD par exemple) et ses potentielles dérives.

En conclusion

Nous sommes déjà ciblé.es, reciblé.es, parqué.es dans des segments ultra granulaires de datas (âges / sexes / intérêts / projets en cours - à venir) (...). Le Web 2.0 a collecté sur chacun.e d’entre nous des milliards d’informations, actuellement stockées chez Google et Amazon notamment. Nous réaliserons d’ailleurs très prochainement un projet d’investigation pour vous expliquer tout cela.

Le développement des outils informatiques, la 5G, la démocratisation des crypto-monnaies, des NFT, du Web 3 plus largement, sur fond de pandémie, sont autant de facteurs qui pourraient accélérer l’adhésion au metaverse. 

A l’heure actuelle, nous ne savons pas encore si un seul metaverse  arrivera à se développer et s'imposera ou si plusieurs cohabiteront ensemble en tant que Multiverse.

Ce qui est certain, c’est qu’il faudra suivre de près les questions économiques, sociales, politiques, écologiques et même éthiques de ce nouveau phénomène de société.

No Panic cher.e WagmiSta, tout progrès et changement engendrent des inquiétudes. Nous serons là pour t'éclairer, t'informer et décrypter pour toi les tendances et enjeux le plus factuellement et raisonnablement possibles.

L'objectif : que tu te fasses TA propre opinion.

Un esprit Libre dans un corps libre.

Peace & Love de nous

Partager cet article