Doers

17/07/2022

Jad Baptiste

Founder @Woken

"Woken : le bien-être au coeur de la blockchain"

Bonjour Jad, pourrais-tu stp te présenter ?

Bonjour WagmiTrends !

J’ai 40 ans et je suis issu du Web que j’ai découvert en 1997. C’était pour moi la révolution et il était donc normal que je m'oriente dans ce domaine lors de mes études supérieures au début des années 2000.

J’ai travaillé dans plusieurs sociétés (dont les Télécoms) en tant que Chef de Projet Digital, également comme consultant sur des aspects SEO / Web marketing, app. J’ai aussi eu quelques expériences entrepreneuriales.

Qu'est ce qui t'a poussée à t'intéresser au Web 3 ?

C'est après avoir découvert le Bitcoin et lu son White Paper ; j'ai tout de suite compris tout le potentiel de la Blockchain.

A partir de 2020 je me suis plus particulièrement intéressé à la DeFi.

Je trouvais cet univers passionnant mais également très épuisant. Je me couchais très tard le soir, me levais très tôt le matin, avec comme premier réflexe de prendre le téléphone et vérifier les charts. En soirée, avec les amis, j’étais peu présent : bien trop absorbé par les cours ! Je fais partie de ces personnes qui ont une grosse charge mentale.

Je me suis donc dit qu’il y avait quelque chose à faire autour de cette hyper-connexion.

L’idée de remettre un peu de bien-être au cœur de la blockchain m’est venue : est-ce que tous les tokens ont besoin d’être échangés 24h/24 et 7/7 ? La réponse est non.

Et me voilà arrivé dans le Web 3 en tant qu’entrepreneur.

Pourrais-tu stp nous raconter Wasdaq et Woken : génèse, objectifs, vision ?

J’ai créé il y a un an Wasdaq : le tout premier token que l’on peut échanger à des horaires prédéfinis (les horaires du Nasdaq).

Il est mon Proof of Concept et futur token de gouvernance de marché de mon Écosystème Woken (la contraction de wake up et de token (Source).

Pour les personnes qui sont fatiguées du 24/7, je propose tout un écosystème à horaires prédéfinis sur plusieurs marchés (calqués sur les horaires des bourses mondiales) : c’est quand la finance d’hier rencontre celle d’aujourd’hui !

Depuis deux ans, il y a beaucoup d’effervescence autour du Web 3 mais les gens se rendent de plus en plus compte que c’est épuisant, aussi bien pour les investisseurs que pour les porteurs de projets qui travaillent 24/7 : entre le développement de leur projet et la gestion de leur communauté (…) Et tout ça, peut clairement mener au burn-out.

On voit de plus en plus sur Twitter des influenceurs qui conseillent à leur communauté de déconnecter les weekends, de lâcher la crypto, de profiter de la vie.

Alors finalement, quand un token n’a pas besoin d’être échangé 24/7 pourquoi ne pas aller au bout de cette idée et permettre d’avoir un stop and go ?

D’ailleurs, le Washington Post a récemment publié un article sur le dark side effect des cryptos : insomnies, dépressions (…). Mais je pense qu’on peut clairement lutter contre ce dark effect en créant une nouvelle façon de tokeniser et de devenir un marché dans le marché !

As-tu mis en place un outil pour mesurer ce « burn-out crypto effect » ?

J’ai discuté avec de nombreux porteurs de projets sur les réseaux ou IRL qui ont tout quitté pour se lancer dans le Web 3. Ils me racontent qu’ils n’arrivent pas à déconnecter ne serait-ce que 2 heures par jours. Certains se réveillent même en pleine nuit pour répondre à des demandes de leur communauté sur les réseaux !

Ils sont de plus en plus nombreux à rechercher des solutions pour pouvoir souffler et déconnecter de temps en temps.

Au début du projet, je travaillais plus de 15h par jour, tous les jours ! Le temps que le projet se mette en place. Mais aujourd’hui, quand mon marché (le Wasdaq) est fermé je déconnecte totalement et profite de nouveau de la vie. C’est également vrai pour ma communauté qui à appris à couper des réseaux sociaux.

Comme quoi Woken répond à un vrai besoin et qui selon moi, sera de plus en plus grand dans le temps.

Quelles sont les cibles de Woken ?

- Les investisseurs fatigués du 24/7 ;

- Les porteurs de projets fatigués de travailler 24/7 ;

- Les sociétés de la fintech qui souhaiteraient transitionner vers de l’utility token mais qui hésitent à le faire car c’est un marché qui ne s’arrête jamais (et souhaitent conserver leur working day) ;

- Ceux qui ne sont pas encore dans les cryptos (et effrayés du 24/7).

Demain, je souhaiterais aussi m’adresser aux institutionnels sur du security token. Et pourquoi pas séduire les Etats avec cette certaine forme de « régulation » ?

Evidemment mon système n’empêche pas le FUD ou le FOMO mais quand ça arrive pendant que le marché est fermé, ça laisse le temps de prendre sa décision en même temps que tout le monde (renforcer ou céder sa position) à l’ouverture du marché et de ne pas la subir pendant que l’on dort ! Ca protège un peu plus le consommateur.

L’idée de Woken c’est également de remettre tout le monde sur un même pied d’égalité.

Penses-tu que même les TPE/PME et les institutionnels vont se tokeniser ?

Pour du security token, il est déjà possible d’en émettre. Mais l’échange sur le second marché est très compliqué actuellement tant que les lois ne seront pas harmonisées au niveau européen. Et ça prendra plusieurs années.

Je pense que la blockchain pour eux ne sera pas un « game changer » mais un « must have » : proposer un mécanisme qui reprend le modèle du stock market fait sens car ils ne vont pas quitter la bourse traditionnelle, en tout cas pas avant plusieurs années !

Comment comptes-tu démocratiser ton projet ?

Je pense tout simplement que l’écosystème que je mets en place peut aider à l’adoption en masse comme réponse à la peur du 24/7 et à une certaine protection du consommateur sur la volatilité.

Par ailleurs, je pense aussi que les horaires de trading prédéfinis peuvent constituer un excellent point d’entrée à ce nouveau monde, pour celles et ceux qui n’y sont pas encore.

Quels conseils donnerais-tu à une entreprise qui se lance dans le Web 3 ?

Avant tout, bien étudier son « tokenomic » et identifier si son token a besoin d’être échangé 24/7.

Si la réponse est oui, savoir anticiper le stress que cela peut engendrer.

D’ailleurs, un fait que je trouve amusant : on voit beaucoup de projets qui souhaitent lancer leur propre métavers en s’inspirant du film Ready Player One.

Mais tout le monde semble oublier la morale a la fin du film. Que fait le héros une fois propriétaire du métavers ? Il décide de le fermer deux jours par semaine car finalement rien n'est plus important que la vie réelle.

Comment vois-tu la place de la blockchain dans la vie des gens à échelle de 5 ans ?

Plus on va avancer, plus la blockchain sera indispensable pour certains aspects (cf fiasco du match au Stade de France avec billets truqués). Avec des tickets traçables sur la blockchain, cet incident n’aurait jamais eu lieu.

En revanche, je pense que tout n’a pas besoin d’être sur la blockchain.

En ce moment, tout le monde veut s’y lancer : mais ce n’est pas si simple. Il faut vraiment qu’il y ait une vraie utilité et que ça réponde à un vrai besoin.

Notre objectif chez WagmiTrends c’est de démocratiser le Web 3 et de décrypter cette révolution numérique : penses-tu que cela soit possible auprès de toutes et de tous ?

Oui c’est possible mais il faut apporter beaucoup de pédagogie, décortiquer les notions et les aspects.

Mais pour que cela devienne vraiment mainstream il faut surtout réguler ce marché.

Dans mon entourage, 90% des personnes n’y connaissent rien, ils ont à peine entendu parler du Bitcoin mais ont surtout peur du manque d’un cadre précis autour de ce nouveau monde.

Peux tu nous partager ta playlist ?

Ton livre de chevet ?

Dune de Frank Herbert

Ton film culte ?

Une série crush ?

Partager cet article