Trends

21/09/2022

Immortal Game lève 15.5 millions de USD

Interview

Thomas Zaepffel, David Cingala et Geoffroy Mestrallet

Fondé en 2021, Immortal Game est une plateforme et une place de marché d'échecs Web 3. Soutenue par des advisors de renom et 50 grands maîtres, Immortal Game vient de lever 15,5 millions de dollars.
Avant de vous partager l’interview de Thomas Zaepffel, PDG d'Immortal Game, revenons plus précisément sur Immortal Game : création, enjeux, perspectives et dernière levée de fonds.

Les fondateurs d’Immortal Game

Immortal Game est dirigé par des entrepreneurs en série : Thomas Zaepffel, David Cingala et Geoffroy Mestrallet, chacun ayant fait ses preuves dans la création d'entreprises prospères. 

Ce projet entrepreneurial inédit est conseillé par des personnalités de renom : Sébastien Borget, co-fondateur et COO de Sandbox, Brian O'Hagan, responsable de la croissance chez Sorare et Julien Bouteloup, entrepreneur et investisseur technologique. Également, le célèbre scénariste et producteur du show Queen's Gambit sur Netflix, Scott Frank. 

Contexte et présentation d’Immortal Game

Aujourd’hui, 800 millions de personnes jouent aux échecs dans le monde, soit une personne sur dix, dont 20 millions en ligne. Et ces datas ne cessent de croître.

Immortal Game a été construit en collaboration avec et pour la communauté d'échec afin d'améliorer l'expérience de jeux en ligne, via notamment de nombreuses possibilités qui n'existaient pas jusqu'à présent : choix de ses pièces avec des designs différents, participation à des tournois, possibilité de jouer contre des Grands Maîtres, possibilité de monétiser les parties, etc.

Thomas Zaepffel, PDG d'Immortal Game, a déclaré : « Un point d'inflexion dans l'adoption de la technologie blockchain pour les jeux grand public a été atteint. Les échecs sont un jeu vieux de plusieurs siècles qui bénéficie de cette technologie, préservant son héritage tout en attirant un nouveau groupe de joueurs. Nous sommes ravis du soutien de 50 Grands Maîtres alors que nous continuons à élargir la portée de ce jeu incroyable. »

Le jeux en ligne est déjà soutenu par 50 Grands Maîtres à l'international dont, en France, Maxime Vachier-Lagrave champion du monde de blitz, Cécile Haussernot, Romain Edouard, et le plus jeune GM indien de l'histoire Praggnanandhaa Rameshbabu.

Les 50 Grands Maîtres qui font office d'ambassadeurs seront régulièrement accessibles sur la plateforme et impliqués. 

Enfin, la plateforme utilise la technologie blockchain et a un partenariat avec Immutable X, une layer 2 Ethereum. Les pièces de jeux sont des NFTs.

Levée de 15.5 millions de dollars

Ses investisseurs ? TCG crypto, Cassius, Greenfield One, Sparkle Ventures, 35V, Blockwall, Kraken Ventures et Spice Capital.

Les échecs n'ont jamais été aussi populaires. Les nouvelles plateformes technologiques ont présenté le jeu à une toute nouvelle génération et ont assuré sa place dans la culture pop, du "Queen's Gambit" de Netflix à la croissance des influenceurs d'échecs sur les plateformes de streaming

L’équipe de Wagmi Trends a pu échanger avec Thomas Zaepffel, PDG d'Immortal Game.

Bonjour Thomas, pourrais-tu stp te présenter ?

J’ai réalisé une école d’ingénieur puis j’ai créé Adot en 2013 avec Yannis Yahiaoui. En 2016, nous avons revendu notre start up à Vente Privée. Il y avait alors 30 employés et notre CA était de 30 millions. 

Un de nos anciens collaborateurs, David, m’a convaincu d’aller explorer le Web 3 et notamment la DeFi. En 2020, j’étais en pleine réflexion sur le fait de monter une aventure entrepreneuriale dans la DeFi et il y a eu l’explosion du Play 2 Earn avec Axie infinity. 

J’ai finalement décidé de monter Immortal Game aux côtés de David Cingala et de Geoffroy Mestrallet.

Tu as créé Immortal Game il y a un an et demi : peux-tu stp nous raconter la genèse du projet ? 

Le monde des échecs n’a finalement pas beaucoup bougé depuis 2000 ans ; l’idée, avec Immortal Game, est d’amener des touches de blockchain sans pervertir le jeu.

Les échecs c’est aussi une communauté absolument incroyable : 800 millions de personnes jouent aujourd'hui aux échecs dans le monde, soit une personne sur dix, dont 20 millions en ligne !

Immortal Game c’est le mix de l’ancien et nouveau jeu : la réconciliation des deux mondes !

Dans la construction de notre projet, nous avons rencontré énormément de monde dont 50 grands maîtres qui nous suivent, et notamment Maxime Vachier-Lagrave champion du monde de blitz, Cécile Haussernot, Romain Edouard ou encore le plus jeune Grand Maître au monde, qui est indien, Praggnanandhaa Rameshbabu.

Pourquoi avoir créé une aventure Web 3 autour des échecs ?

Tout d’abord car c’est la meilleure plateforme d’onboarding : 1 personne dans le monde sur 10 joue aux échecs. 

Ensuite, car d’un point de vue apprentissage, les échecs apportent véritablement quelque chose : une logique, une réflexion. En Corse ou en Arménie par exemple, les échecs sont une matière obligatoire enseignée à l’école. 

Enfin, car le Web 3 offre aux joueurs de nouvelles opportunités, avec la possibilité de monétiser leur temps (enchères en direct et achats instantanés) ou de développer leurs compétences grâce à une plateforme Play2Earn à la pointe de la technologie.

C’est quoi le « plus » du Web 3 pour les joueurs d’échec qui ne sont pas encore dedans ? 

Déjà, de mettre en valeur la communauté : au-delà  des aspects financiers, les joueurs ont un véritable pouvoir de décision sur le jeu, l’accès aux streamers, et aussi aux grands maîtres.

En plus, les joueurs d'échecs qui ne sont pas encore dans le Web 3, peuvent s’inscrire sur notre plateforme simplement et sans détenir de metamask.

Nous avons vraiment comme objectif de démocratiser le Web 3, et de progressivement « onboarder » la communauté avec une expérience utilisateur simple et accessible.

Scott Frank, producteur de Queen's Gambit, est conseiller d'Immortal Game : comment êtes-vous entrés en contact avec lui ? Et comment l’avez-vous convaincu à rejoindre votre aventure ?

Scott Franck a été le plus facile à convaincre. Il a entendu parler de nous via l’un de ses amis qui avait investi chez nous. 

Avant même de développer le produit, nous avions des grands maîtres qui avaient rejoint le jeu.

Scott Franck a adoré et adhéré au fait que nous avions mis l’accent sur le contenu et également, que nous avons su créer une marque, et une communauté puissante.

Immortal Game dans 5 ans, ça ressemble à quoi ? 

J’espère qu’on aura converti des utilisateurs Web 2 vers le Web 3 en participant activement à la démocratisation des usages. 

Nous avons aussi des ambitions sur l’e-sport. Quand j’observe aujourd’hui  le frémissement que cela peut susciter, je pense vraiment que l’on peut changer durablement et profondément le jeu classique des échecs pour que tout le monde y ait accès.

Partager cet article